Et finalement un algorithme, c’est quoi ?

algorithme data management platform makazi

On les évoque de plus en plus, ils sont présents dans notre quotidien et sont parfois perçus comme un danger. Ce sont les algorithmes. Que sont-ils et quel est leur fonctionnement ?

Le Larousse définit l’algorithme comme « un ensemble de règles opératoires dont l’application permet de résoudre un problème énoncé au moyen d’un nombre fini d’opérations. Il peut également être traduit, grâce à un langage de programmation, en un programme exécutable par un ordinateur. »

Dit de manière plus simple, un algorithme est une suite d’étapes réalisées en vue d’obtenir un résultat.

Donald Knuth, pionnier de l’algorithmique et lauréat de nombreux prix et distinctions, a défini 5 propriétés requises pour un algorithme :

  • finitude : « Un algorithme doit toujours se terminer après un nombre fini d’étapes. »
  • définition précise : « Chaque étape d’un algorithme doit être définie précisément, les actions à transposer doivent être spécifiées rigoureusement et sans ambiguïté pour chaque cas. »
  • entrées : « … des quantités qui lui sont données avant qu’un algorithme ne commence. Ces entrées sont prises dans un ensemble d’objets spécifié. »
  • sorties : « … des quantités ayant une relation spécifiée avec les entrées. »
  • rendement : « … toutes les opérations que l’algorithme doit accomplir doivent être suffisamment basiques pour pouvoir être en principe réalisées dans une durée finie par un homme utilisant un papier et un crayon. »

Prenons la construction d’une maison. Les matériaux nécessaires à la construction sont ici les entrées. Ensuite, une succession d’étapes bien définies – fondations, gros œuvre, second œuvre – permet d’obtenir un résultat : une maison viable et solide. Chaque étape – aussi importantes les unes que les autres, chacune découlant de la précédente – doit s’effectuer dans un ordre précis, suivre une procédure prédéfinie, afin d’aboutir au résultat désiré.

L’algorithme, une existence séculaire pour une utilisation très moderne

Et les exemples sont nombreux. En réalité, les algorithmes existent depuis des siècles. Le terme « algorithme » vient du mathématicien perse du 8e siècle Al-Khawarizmi, souvent considéré comme le père de l’algèbre.

Alors pourquoi en parle-t-on aujourd’hui plus précisément ? C’est qu’ils sont de plus en plus utilisés dans les entreprises. On les retrouve derrière les recherches Google (le fameux PageRank), le journal de nos murs Facebook, les propositions de rencontres Meetic … Les entreprises prennent de plus en plus conscience qu’elles peuvent s’en servir pour automatiser des tâches ou fournir des rapports plus rapidement. Mais surtout, l’explosion du machine learning fait qu’il est aujourd’hui possible de prévoir à grande échelle ce qu’une personne va faire, acheter, où elle voyagera ou qui elle est susceptible de connaitre. Une véritable aubaine dans le contexte du Big data, les algorithmes permettant aux entreprises de gérer des millions de données clients. Comment ? Grâce aux algorithmes auto-apprenants, pierre angulaire des Data Management Platform qui s’appuient sur les habitudes passées des utilisateurs pour prévoir leurs comportements futurs et répondre à leurs besoins. Une opportunité incroyable pour les marketers !

data management platform

Facebook
Google+
http://blog.makazi.com/data-management-platform-finalement-un-algorithme-cest-quoi/">
Twitter
YouTube
LinkedIn